topmenu

Portugal – les missionnaires lazaristes fêtent leur 300 ans

400 ans du Charisme Vincentien et 300 ans de la Congrégation de la Mission au Portugal

Cette année 2017 dans le monde, nous célébrons les 400 ans de naissance du charisme vincentien. La phrase de Vincent de Paul : « ces gens se meurent de faim et se damnent » a servi et inspiré des réponses concrètes aux nécessités de son temps et ont fait surgir un ensemble de d’actions vincentiennes quatre siècles durant : Charité et Mission – instruments propre de tous ceux qui cherchent à suivre le Saint de la Charité, connu aussi comme « le mystique de la mission » (Dodin, “St Vincent de Paul mystique de l’action religieuse”, Mission et Charité, n.º 29-30 jan-avril 1968, pp. 26-47).

Dans ce coin du Portugal, nous avons une autre raison pour célébrer et louer le Père de Miséricorde qui a souhaiter planter “ce jardin au bord de la mer » : la Congrégation de la Mission. C’est le trois centième anniversaire d’histoire, des hommes courageux qui ont franchi les frontières pour porter la Bonne Nouvelle non seulement « ad intra » mais en d’autres continents. Souvent persécutés, quelques-uns ont versé leur sang, écrivant de magnifiques pages de don de soi et d’engagement auprès de l’Evangélisateur des Pauvres et imitateurs disciples « du Père des pauvres ».

La Conférence épiscopale Portugaise attentive au Jubilé et à la présence des Fils et des Filles de Saint Vincent et de toute la Famille Vincentienne a approuvé une Reconnaissance Episcopale, le 10 novembre 2016. (date proche de la commémoration de l’arrivée des P. Gomes de Costa à Lisbonne). Il consigne quelques défis, parmi lesquels : « affirmer ‘une nouvelle ardeur’, chercher de ‘nouvelles méthodes’ et assumer ‘de nouvelles expressions’ dans la transmission de l’ADN vincentien aux nouvelles générations’ ; ‘s’approprier l’appel de l’Eglise et du monde à la rénovation permanente dans la ligne de la mystique de la charité’ ; et « s’engager dans toutes les situations qui dégradent la dignité de l’homme’ ».

 

Célébrations Jubilaires et Présence du Supérieur Général.

Le 25 janvier, les Communautés de la province du Portugal ont réalisées des célébrations festives avec la Famille Vincentienne et tout le Peuple de Dieu.

Lisbonne, siège de la Province a fait l’ouverture de la célébration les 28 et 29 janvier, dans l’Eglise de la paroisse Saint Thomas d’Aquin. Le 28, le Supérieur Général le P. Tomaž Mavrič, a été accueilli dans l’église où l’attendait un grand concert : “Messe en Si mineur de Bach, BWV 232; Kyrie y Gloria” offert par le Chœur St Thomas d’Aquin. Après le concert, nous avons continué par un vin d’honneur avec “Porto de Honor”, façon traditionnelle de recevoir qui rend visite au Portugal, ensuite, nous eûmes l’occasion d’apprécier l’Exposition “sur les 300 ans de la Province, en plusieurs salles, avec dix thèmes différents.

Mais le point d’orgue du jour a été l’eucharistie solennelle, présidée par le Supérieur Général, concélébrée par les pères José Alves (Visiteur), Nélio Pita (Curé) et 14 autres prêtres. Le père Mavrič a captivé l’assemblée en célébrant en langue portugaise, il a reçu des cadeaux significatifs des enfants de la paroisse qui ont toujours été conduites par les pères lazaristes. Ensuite un repas a été offert à la Maison Provinciale.

Famille Vincentienne rassemblée pour rendre grâce.

Le dimanche 29, la multitude des membres de la Famille Vincentienne sont arrivés à l’église, qui a été retransmise à la télé, elle a été présidée par le Cardinal Patriarche de Lisbonne, Manuel José Macário do Nascimento Clemente, partagée avec le Supérieur Général, le P. Tomaž Mavrič, et par l’Evêque émérite Vincentien de Portalegre-Castelo Branco. La messe a été servie par trois diacres et concélébré par 30 prêtres, la liturgie étant à charge de la Famille Vincentienne, paroissiens et chœur de St Thomas d’Aquin. Dans son homélie, le Cardinal a loué la CM et son fondateur, Vincent de Paul ; qui a bien vécu le Sermon sur la Montagne et a guidé sa vie avec le thème : « vouloir ce que Dieu veut, comme Dieu le souhaite, où Dieu souhaite ! ».

Après l’eucharistie le groupe paroissial “Sainte Marthe” a servi à tous les présents un repas de gâteaux des « 400 ans du charisme ». L’après-midi, le Supérieur Général s’est réuni avec la Famille Vincentienne, donnant à connaitre l’ampleur de cette Famille, offrant des pistes pour vivre

Cette année jubilaire à partir d’activités déjà planifiées, en mettant l’accent, spécialement avec le thème qui va orienter les activités ces 12 mois à venir : « J’étais étranger et vous m’avez accueilli… » Ce jour même, le père Mavrič s’est dirigé vers la Maison centrale des Filles de la Charité pour les vêpres, où il a soupé avec les sœurs et aussi eu un dialogue fraternel.

 

Travail et Visite à Fatima.

Le 30 a débuté par les Laudes, suivi par la réunion du Conseil Provincial, où a été donné à connaitre l’histoire de la PPCM, les défis et objectifs pour les années à venir. Ce fut l’occasion pour le Supérieur Général de remercier pour l’accueil et de rappeler les conclusions de l’Assemblée Générale 2016. A l’occasion du centenaire des Apparitions, des représentants de la Congrégation de la Mission et des Filles de la Charité ont accompagné le Père Général à Cova de la Iria et à Fátima où ils ont prié au pied de la Vierge.

La simplicité, l’humilité, la proximité, la sérénité, attentionné, ainsi que son esprit ouvert ont marqué toutes celles et ceux qui ont eu la joie de partager avec le P. Mavrič. Nous croyons que le Supérieur Général est reparti content au point de nous promettre de revenir. Nous aussi sommes heureux et reconnaissant pour sa présence. Prions pour qu’il puisse vite revenir et que Dieu l’aide dans sa mission.

  1. Agostinho Sousa, CM

Secrétaire Provincial

Traduction Bernard Massarini c.m.

 

 

 

No comments yet.

Laisser un commentaire