topmenu

Les paroissiens de Charlotte (Caroline du Nord)-paroisse vincentienne- offrent des fleurs au président Trump pour qu’il repense son action avec les migrants

 

La paroisse Vincentienne de Charlotte -Caroline du Nord- a offert des centaines de fleurs  en signe de la prière afin que le coeur du Président Trump change et revienne sur ses projets envers les migrants sans papiers.

Le Père Vince Finnerty, CM est le curé de l’église catholique Notre-Dame de Guadalupe. Il a été récemment rejoint par le P. Greg Gay, Supérieur Général émérite de la Congrégation de la Mission.

L’Eglise, dont les membres sont des migrants de toute l’Amérique Latine, ils ont fourni 40.000 œillets et 200 roses pour l’occasion.

Notre confrère Vince Finnerty a dit que l’Eglise agissait en partie parce qu’ « ici les personnes sont inquiètes de tout » face au décret et aux arrestations immédiates par les agents de l’administration fédérale, connue sous le nom d’ICE.

“c’est une façon de montrer que nous sommes au côté des migrants. C’est une population fragile, et Jésus était toujours avec les personnes fragiles. Ils sont le peuple de Dieu qui veut vivre, ils veulent un avenir meilleur et vivre en paix.

En plus, l’église va adresser 5000 cartes de soutien spirituel à ses membres. Nombre d’entre eux sont inquiets face au nouveau décret de Trump qui étend la définition d’immigrant criminel susceptible de déportation à tous ceux qui entrent illégalement aux Etats-Unis.

La lettre cite des mots du Pape François et présente un tableau du XVIIème siècle de Marie, Joseph et Jésus-enfant fuyant en Egypte comme réfugiés.

Les mots du pape, qui seront dans l’espagnol, leur langue natale, sur les cartes, sont adressées aux migrants et aux réfugiés. Il dit qu’ils « ont une place spéciale dans le cœur de l’Eglise ».

Le pape invite aussi les immigrants et réfugiés à ne “pas perdre leur foi et leur espérance. Pensez à la Sainte famille durant sa fuite en Egypte…Dieu ne les a jamais abandonnés. De la même façon Dieu conservez la même espérance, Dieu ne vous abandonnera jamais. »

Juste avant le week-end j’ai parlé avec le P. Greg Gay, notre ex-Supérieur Général qui a été affecté à cette paroisse.

Le P. Greg croit que c’est réellement une paroisse vincentienne. Il a été ému aux larmes par son expérience avec ces personnes, particulièrement ceux qu’il a visité dans leurs maisons. Il est impressionné par la collaboration des paroissiens retrouvant des solutions à une grande variété de besoins.

Il est aussi touché par l’étendue du programme de formation des laïcs. Chaque soir il y de de nombreux cours offert pour des personnes de tous âges.

Le bulletin hebdomadaire présente le matériel de formation pour comprendre la pertinence de la vie et des activités de St Vincent. La paroisse s’est inspirée de la Famille Vincentienne et spécialement par la déclaration de la Fédération des Filles de la Charité.

La Fédération des Soeurs de la Charité est solidaire avec les responsables opposés au décret du Président Trump qui a généré craintes et peurs parmi les immigrants et les réfugiés, y compris nos voisins du Sud et nos sœurs et frères musulmans. Nous répondrons dans l’urgence avec compassion aux besoins des migrants et des réfugiés tout en reconnaissant le droit de notre pays à protéger ses frontières.

Fondés sur la spiritualité de Saint Vincent de Paul et Ste Louise de Marillac, nous recevons l’appel “à accueillir l’étranger » (Mt 25, 35) et nous y trouverons l’image du Christ. Nous nous engageons à continuer nos ministères et nos actions publiques pour accueillir les migrants et réfugiés à la lumière de la crise globale sans précédent des réfugiés qui a fait se déplacer plus de 65 millions de personnes spécialement femmes et enfants qui fuient la violence et la persécution.

Avec la Conférence Nationale Américaine des Evêques, nous nous engageons à protéger ns$os frères et sœurs de toutes religions et nous opposons aux règles qui dénient l’accès aux réfugiés en fonction de leur religion, leur race ou leur pays d’origine. Avec le Pape François, nous voyons que les immigrants et les réfugiés « demandent solidarité et assistance….Dieu est bin : imitez Dieu. Leur condition ne peut nous laisser indifférents » (Pape François, Mai 2013, Assemblée du Conseil Pontifical pour la pastorale des Migrants et de Voyageurs »)

Voir le texte complet

Vous pouvez aussi lire des échanges, ce récit se rapporte à deux articles récents du Charlotte Observer par Tim Funk décoré du prix national du journalisme (en anglais)

 Immigrant church has advice for Trump

As fear builds Hispanic Catholic pray for Trump

 

Comments are closed.