topmenu

Le cardinal de Madrid écrit pour annoncer les béatifications de 26 martyrs de la Famille Vincentienne

 

Aux fidèles de Madrid et aux pèlerins qui se retrouveront pour la béatification

Chères Soeurs, Chers Frères:

Le Pape François a confirmé que six membres de la Famille Vincentienne, né dans divers coins d’Espagne, ont été publiquement reconnus comme martyrs du Christ pour l’Eglise. Si Dieu le veut, ce 1novebre, ils seront béatifiés à Madrid par le Cardinal Amato (représentant du Pape). Dans peu de temps, nous publierons le déroulement des évènements de cette célébration.

L’annonce a été faite maintenant ainsi les cures, directeurs de centre éducatifs et d’autres institutions du diocèse de Madrid ainsi que tous les prêtres, religieux et fidèles chrétiens auront le temps de se préparer et de participer dans cet évènement spécial qui est une grâce de Dieu. Toute la communauté diocésaine se réjouit d’être engagée dans cette célébration des martyrs. L’Evangélisation inclut la participation à la communion des saints.

Je souhaite étendre en même temps ma bénédiction personnelle et celle de notre Eglise diocésaine à tos les pèlerins, membres de la Famille Vincentienne de divers lieux d’Espagne et du monde qui nous l’espérons participerons à cette célébration des martyrs. Nous célébrons le 400ème anniversaire de l’origine de la mission/charité de Saint Vincent de Paul. Quelle joie d’être capables de rendre grâce ensemble à Dieu comme famille pour ce don immense ! quel grand privilège de pouvoir nous mettre en lien avec l’exemple et la prière de des frères et sœurs qui ont vécu le charisme vincentien, jusqu’au point de faire le sacrifice d’offrir leur vie pour l’amour de Dieu et celui de leurs sœurs et frères.

ces nouveaux martyrs sont 40 membres de la Congrégation de la Mission (24 prêtres et 16 frères), 2 Filles de la Charité, 13 membres d’Associations Vincentiennes et 5 prêtres du diocèse de Murcia qui étaient accompagnateurs spirituels de ces groupes. Durant les années de persécution survenue au XXème siècle, tous, de diverses régions d’Espagne, ont donnés leurs vie pour le Christ et avec lui.

La plupart d’entre eux (39) ont été martyrs à Madrid où un grand nombre d’entre eux étaient membres de la paroisse de la Basilique Notre-Dame-de-la-Médaille-Miraculeuse (14 membres de la Congrégation de la Mission et six laïcs de la zone Chamberi (pères et mères membres de l’Association de la Médaille Miraculeuse). Dix autres membres de la Congrégation appartenaient à la maison d’Atocha (six au Séminaire Interne, trois de la maison de Valdemoro et un de la communauté Calle Fernandez de la Hoz)

21 d’entre eux ont été témoins en Catalogne, Valence et Murcia. Trois membres de la Congrégation de la Mission et deux Filles de la Charité ont été martyrs à Barcelone ; un autre membre de la Congrégation a été assassiné à Gérone et deux autres de la Congrégation et un jeune membre de l’Association de la Médaille Miraculeuse à Valence, un membre de la Congrégation, cinq diocésains et six laïcs membres de l’AMM à Murcia.

Je vous invite tous à prendre le temps de mieux connaitre leurs noms, leurs vies et le martyr de gloire de ces personnes. Ces informations se retrouvent dans le livre qui a été écrit par le Vice-Postulateur, Sœur Joséphine Selvo. Ce matériel qui a été publié pour préparer la béatification de ces personnes peut se trouver sur : www.beatificacionmartiresvicencianos.es

Je mentionne aussi les Serviteurs de Dieu, José María Fernández Sánchez et Vicente Queralt Lloret. Ils étaient en tête des causes qui ont été introduites respectivement à Madrid et Valence. Le Père José María d’Autriche, qui avait été missionnaire en Inde et servait alors comme directeur des Filles de la charité en Espagne. Le Père Vicente était catalan et engage dans le ministère de mission populaire. Il était musicien et poète et avait le service de la jeunesse en Espagne. Il demeurait à Barcelone.

Pour terminer, je veux mettre en lumière les servantes de Dieu, Toribia Marticorena Sola et Dorinda Sotelo Rodriguez, Filles de la Charité qui servaient les malades (souffrants de tuberculose) à Barcelone. Il est aussi important de faire ressortir que parmi les nouveaux martyrs il y a beaucoup de laïcs (célibataires et d’hommes mariés, de femmes et d’hommes jeunes et d’adultes hommes et femmes) qui avaient la foi et servaient les pauvres et les malades. Ils étaient membres d’associations animées par la charisme de Vincent de Paul (membres de l’AMM).

Saint Vincent écrivait: “ Oh, quelle bonne raison n’aurions-nous pas nous de rendre grâce à Dieu d’&voir donné l’esprit du martyr, cette lumière, je dis, et la grâce qui les leur a montré quelque chose de grand, lumineux, brillant, et divin de mourir pour son prochain imitant notre Seigneur. » (CCD:XI:275).

Chacun d’entre nous et chacune de nos communautés et institutions voulons être capables de faire de même. Puissent les nouveaux martyrs nous aider par leur exemple et leur prière ! dans notre province ecclésiastique nous vénérons 400 martyrs, bienheureux et saints du XXème siècle. Nous leur demandons d’intercéder en notre faveur parce que nous avons besoin de cet esprit de martyr pour être d’authentiques témoins du Seigneur ressuscité pour communiquer l’amour de Dieu aux malades et aux pauvres. C’est seulement en cela que nos plans d’évangélisation pourront porter des fruits.

Je remercie la Famille Vincentienne pour leurs nouveaux martyrs et c’est la raison pour laquelle nous rendons grâce à Dieu et à ces générations d’hommes et de femmes qui ont incarnés le charisme de Vincent de Paul. Puissent ces martyrs devenir source de force spirituelle qui nous rendra capable de vivre en accord avec ce merveilleux charisme.

Puisse la reine des martyrs présenter nos prières à son Fils. .Avec ma cordiale bénédiction

Carlos Card. Osoro Sierra

Archevêque de Madrid

No comments yet.

Laisser un commentaire