topmenu

Un confrère parle sur un canal de télé espagnol des canonisation des membres de la Famille Vincentienne en novembre

https://t.co/pb4PiK4jlR

Pour ceux qui ont du mal avec la langue espagnole, le script de l’émission en espagnol :

« Bienvenue à la Basilique paroisse de la Vierge de la Médaille Miraculeuse du quartier Chamberi de Madrid.

Je suis le Père Juan José González, missionnaire lazariste, maintenant, curé de cette basilique et devant vous comme membre de la commission chargé de préparer la béatification des 60 martyrs de la Famille Vincentienne qui aura lieu à Madrid le 11 novembre 2017.

Cette année spéciale où nous célébrons une année jubilaire de la Famille Vincentienne à l’occasion du 400ème anniversaire du charisme vincentien. Saint Vincent de Paul, en 1617, a eu deux grandes expériences où il a découvert la nécessité de l’évangélisation du monde rural pauvre en France et du besoin d’une charité organisée.

Cette basilique qui nous accueille, a été bénie en 1904, c’est une basilique qui a –disons- un caractère de martyr et de sainteté, par laquelle nombre de saints et de bienheureux sont passés par cette église, elle recevra ces bienheureux qui vont être béatifiés le 11 novembre.

Dans le groupe des soixante martyrs, nous avons une variété de vocations. La plus grande part sont des prêtres et des frères lazaristes : 40 d’entre eux ; mais il y a aussi deux Filles de la Charité, martyirsées à Barcelone. Il y a aussi 5 prêtres diocésains, des diocèses de Cartagena-Murcia, ainsi que 13 laïcs dont 7 jeunesses mariales des membres de la Médaille Miraculeuse et sept chevaliers de la Médaille Miraculeuse, 6 de Carthagène et 2 de Valence, il y a aussi 6 chevaliers de la Médaille Miraculeuse de cette basilique qui ont exercé ici leur ministère.

Ce groupe de martyrs, de “témoins de la foi et la charité” –nous désirions que ce soit le thème de la béatification-. « Nos frères martyrs témoins et prophètes de la foi et la charité ». Ils ne sont pas morts pour des idées politiques, car aucun d’entre eux n’était impliqué dans des partis politiques, aucune association politiques, mais ils sont simplement morts pour être croyants, pour être prêtres, consacrés ou laïcs actifs dans la vie de l’Eglise. Ce fut un motif suffisant pour être martyrisés

L’Eglise célèbre ses martyrs comme modèles de personnes qui ont données leur vie pour jésus Christ et qui l’ont données en pardonnant.

L’acte d’accueil avec la prière des vêpres, aura lieu ici, dans la Basilique, parce que ce lieu est très symbolique pour tous ces martyrs. Après, la béatification aura lieu le 11 novembre et surement, elle aura lieu dans un vaste espace pour recevoir les autorités civiles et nombreuses personnes; surement dans le palais de Vistalegre, dans le quartier de Carabanchel, à Madrid. Nous accueillerons avec joie tous ceux qui vont participer. Ensuite, le lendemain, la messe d’action de grâce aura liue dans la cathédrale de Madrid, présidée par notre Cardinal archevêque Don Carlos Osoro.

Dans cette programmation, nous avons inclut aussi quelques actes culturels, oar exemple, quelques-uns des martyrs étaient compositeurs de musiques ou de paroles. Nous aurons un concert le samedi 11 de nuit, dans la basilique, en hommage à nos martyrs.

Parmi les caractéristiques de ces martyrs de notre Famille Vincentienne, il y a la dévotion à la Vierge Immaculée de la Médaille Miraculeuse. Plusieurs sont morts fortifiés de par l’image et la tendresse de la vierge Miraculeuse, il y a même une famille qui conserve l’image de la Vierge Miraculeuse traversée par les balles de l’exécution. La Vierge, certainement a donné force aux martyrs dans ce moment décisif de leur vie. »

No comments yet.

Laisser un commentaire