Venerable Antônio Ferreira Viçoso

Le Pape François a déclaré Antônio Ferreira Viҫoso (CM) du statut de serviteur de Dieu à celui de Vénérable, le 8 Juillet 2014. le Pape François a reçu le Cardinal Amato S.D.B., préfet de la Congrégation des Saints et a autorisé la promulgation des décrets de VERTUS HEROÏQUES  du Servant de Dieu  Antônio Ferreira Viҫoso, Portuguese Evêque de Mariana, Brésil (1787-1875). Une fois le titre de Servant de Dieu donné le décret sur les vertus héroïques a été autorisé et promulgué par le Saint-Père. Cela ne donne pas l’autorisation au culte public.. Pour la béatification nous attendons l’approvation d’un miracle présenté à la Congrégation pour la Cause des Saints en 2010.

Antônio Ferreira Viçoso est né dans une famille chrétienne pieuse le 13 mai 1787 à Peniche, dans la province de Leiria, Portugal. Il a été admis au Séminaire Interne de Rilhafoles (Liban) le 11 juillet 1811 et ordonné prêtre le 7 mars 1818. Il a commencé son ministère comme professeur de philosophie au Séminaire d’Evora. Un an après il a été envoyé comme missionnaire au Brésil, avec Rebelo Leandro Peixoto et P. Castro, avec laquelle il a fondé la première Province du Brésil.

Eb 1843, il a été nommé évêque de Mariana, où il est resté jusqu’à sa mort. Il s’est consacré à la réforme du clergé, à l’animation de la vie religieuse et à la promotion de l’éducation. Il a défendu l’autonomie de l’Eglise contre l’intrusion des autorités civiles (le régime de Patronato) et les agressions du libéralisme et la franc-maçonnerie.

Sa correspondance révèle sa consécration à la mission. Ses lettres et ses autres communications avec les prêtres, les religieux, les croyants, les autorités civiles, spécialement l’Empereur de Pierre II, jusqu’à son poste de Nonce Apostolique qui rende compte de son réel engagement au service de l’évangélisation, la catéchèse, la spiritualité, la formation pastorale. Nous avons de très simples lettres d’une grande sagesse qui reflète le contexte historique, socio-politique et psychologique et rendent compte de sa consécration à la mission qu’a conduite la jeune congrégation dans une fidélité et une constance héroïques.

Lorsque Monseigneur Viçoso a été nommé évêque, tous reconnaissaient sa maturité, ses connaissances ecclésiastiques, sa familiarité dans l’art du gouvernement et de l’accompagnement spirituel. Il était doté de merveilleuses vertus chrétiennes et sacerdotales, et était un beau modèle d’amabilité, de douceur, de prudence, droiture, force et gentillesse dans l’accomplissement de ses charges. Il avait la haine du péché et aimait les faibles et se faisait la voix des sans voix. Il était doté d’une sympathie naturelle et la bonté le caractérisait.

 

Nous pourrions résumer que dans la vie de Mgr. Antônio Ferreira Viçoso nous voyons des vertus à un degré plus fort que la plupart des vies chrétiennes, des vertus donnant un ensemble harmonieux vécu dans une charité parfaite. Le tout semblait vécu dans une joie naturelle et facile, que guidait l’amour de Dieu.

Il est mort en 1875, sa mémoire est encore vive dans le peuple jusqu’à ce jour.

 

Shijo Kanjirathamkunnel, CM.

Postulator General