topmenu

Constitution de la Nouvelle province Saint-Vincent-de-Paul d’Espagne


 

 

 

 

 

 

Action de grâces, espérance et communion. Ces trois paroles constituent le fil conducteur de l’évènement qui s’est célébré, dans notre maison de Santa Marta de Tormes (Salamanque), le mercredi 25 janvier 1617, fête emblématique et charismatique de la Conversion de Saint Paul. Le processus d’union entrepris, il y a plus de quatre ans, par les provinces de Barcelone, Madrid et Salamanque est parvenu à son terme. Les provinces canoniques sont désormais de l’histoire. Vient de naitre la nouvelle Province : « Saint Vincent de Paul-Espagne ». C’est l’idée fondamentale de ce jour historique.

 

 

 

 

 

 

 

La journée de création de la nouvelle province de la Congrégation de la Mission en Espagne s’est déroulée selon le programme prévu. Un programme bien préparé, souple et nourri. La solennité était unie à la simplicité, une fête de réflexion et de reconnaissance pour le passé face à un avenir confiant et empli d’espérance.

 

 

 

 

 

 

Pour cet évènement historique se sont réunis dans la Maison Santa Marta de Tormes (Salamanque) environ 100 missionnaires lazaristes venus de toutes les communautés des trois Provinces. Etaient aussi présents le Visiteur et deux confrères de la Province de Saragosse, le Visiteur de Slovaquie, le Visiteur du Portugal, un représentant de la Province de Paris et un autre du Liban, le sept Visitatrices des Filles de la Charité d’Espagne et les responsables des diverses branches laïques de la Famille Vincentienne. Le tout a été bien évidemment présidé par le Supérieur Général de la Congrégation de la Mission et des Filles de la Charité, Tomaz Mavric et par le Vicaire Général le P. Javier Alvarez et un des Assistants Généraux, le P. Aaron Gutiérrez.

 

 

 

 

 

 

La journée a commencée par les vêpres, le 24 en soirée, qui peut être décrite comme une œuvre en cinq actes. L’acte premier une vigile de prière fondée sur le texte de l’évangile de Matthieu qui parle du « parfum répandu » (Mt 26, 1-6). Le geste prophétique auquel se réfère l’évangile doit devenir notre geste prophétique. La nouvelle Province se prépare pour la vie.

Le second acte fut la prière des Laudes du 25. Comme nous l’espérions, les psaumes ont résonnés à la fête, entonnés par de fortes voix masculines, bien qu’ornées de quelques autres voix féminines. Le « Te Deum » d’actions de grâces, avec l’ouverture de cette prière liturgique des Laudes, a tissé le fil conducteur de cette journée.

Le troisième acte s’est déroulé dans le salon, une scène improvisée préparé pour l’occasion. Animés par le P. José Manuel Villar, divers intervenants sont montés sur l’estrade. Le premier de tous, le Supérieur Général, le P. Tomaz Mavric, a proposé un court historique de la Congrégation de la Mission en Espagne, il a souligné divers ministères que la Congrégation de la Mission en Espagne, il a remercié la consécration vocationnelle et la sainteté de tous les saints ministères fixant son regard sur un avenir prometteur.

Ensuite, Les trois visiteurs sortant ont brièvement exprimés leurs impressions et leurs remerciements. Le P. Enrique Alargada a souligné. “nous nous séparons aujourd’hui de notre territoire propre. Maintenant commence une nouvelle mission. Nous entreprenons une nouvelle étape empli d’espérance et avec l’aide de Saint Vincent de Paul ». le P. Joaquin Gonzalez a dit que « nous écrivons une nouvelle page d’histoire ; nous avons l’évangile et la charité dans nos sacs à dos pour ce nouveau voyage et, comme l’aurait dit Saint Vincent nous savons ce que la Congrégation a été jusqu’à ce jour, ce qu’elle sera, Dieu seul le sait ». Le P. Juan de la Rosa a exprimé trois attitudes fondamentales pour orienter la nouvelle Province : l’identité vincentienne le zèle apostolique et la disponibilité ». « la nouvelle Province, ajouta-t-il, doit aujourd’hui être notre demeure.

Le sommet du troisième acte a été la lecture, par le P. Xavier Alvarez, du décret de constitution de la nouvelle Province Saint Vincent de Paul-Espagne. Cette lecture publique a été prolongée par la remise des trois tampons des anciennes provinces au Père Général et d’un ensemble de récipients emplis de terre des divers lieux où habitent les communautés de la nouvelle Province.

Enfin, le P. Général a lu la patente de nomination du Visiteur de la nouvelle province; le P.. Jesús María González Antón, qui a fait profession de foi et promesse de fidélité. La remise du nouveau tampon par le Père Général pour clore cet émouvant moment. Le P. Jesús María González Antón a terminé ce troisième acte avec quelques mots venus du coeur; par lesquels il a souligné ce qu’aujourd’hui les Missionnaires lazaristes peuvent apporter à l’évangélisation de la société actuelle. De plus, il a appelé à l’humilité vincentienne et à sa confiance en la providence : « je suis conscient de mes limites, je me confie en Dieu qu’il me donne les capacités pour cette mission ». Il a annoncé la nomination du P. José María Nieto comme secrétaire provisoire de la nouvelle Province.

Cet acte officiel s’est terminé par un signe éloquent : le nouveau Visiteur a planté un cyprès dans le pot empli de la terre des diverses maisons et communautés, comme symbole de la naissance de quelque chose de nouveau et merveilleux.

Le quatrième acte a été la célébration de l’Eucharistie présidée par le Supérieur Général. Dans son homélie il a mis en valeur que la fête de la conversion de Saint Paul avait pour but de nous inviter à la conversion et au renouvellement de notre consécration. Il y terminé par une citation habituelle : « Continuons à rêver ensemble pour que nos rêves deviennent réalité »

Le cinquième acte a commencé un peu plus tard. Mais il a été agréable, parce que la nourriture s’est transformée en rencontre fraternelle ; détendu et de partage. Nous souhaitons que ces trois adjectifs soient boussole et guide pour la nouvelle Province. Vous pouvez aller voir le site : http://misionerospaules.org

Celestino Fernández, C. M.

Traduction Bernard Massarini c.m.

Comments are closed.