topmenu

Tempo forte Juin 2017

CONGREGAZIONE DELLA MISSIONE

CURIA GENERALIZIA

Via dei Capasso, 30 – 00164 ROMA

Tel: +39 06 661 30 61 – Fax: +39 06 666 38 31 –Email: cmcuria@cmglobal.org

 

SUPERIORE GENERALE

Rome, 23 Juin 2017

RAPPORT DU TEMPO FORTE

(Juin 5-10 2017)

« Si une affaire avait cent faces, il la faudrait toujours regarder par la plus belle »

(Conférence du 19 août 1646 aux Filles de la Charité  Sur la pratique du support mutuel et de la douceur, SV, IX ,271)

Nous avons commencé notre Tempo Forte le dimanche 4 juin par un temps de réflexion animé par le Secrétaire Général de l’Union des Supérieurs Généraux, le P. David Kinnear Glenady (membre des missionnaires comboniens du Sacré Cœur). Après une courte invocation à l’Esprit Saint, chacun a pu se consacrer à une prière personnelle jusqu’à 11h00. On a achevé ce temps de réflexion par la célébration de l’Eucharistie présidée par le P. David.

INITIATIVES DU CONSEIL GENERAL POUR TOUTE LA CONGREGATION

  1. Présentation des Stratégies (suite)Le Conseil Général voit d’une manière positive l’expérience du séminaire interprovincial commencée il y a deux ans dans la Province du Nigeria. Il y a actuellement en ce séminaire, 39 étudiants en théologie venus des provinces suivantes : 4 du Congo, 3 de la Vice Province du Cameroun, 3 de la Province de Madagascar, 26 de la Province du Nigeria. Le Directeur du Séminaire est le P. Tewolde Hagos (de la Province Saint Justin de Jacobis) et le P. Longenus Odum (de la Province du Nigeria) en est l’Econome tout en étant aussi professeur au Centre Interreligieux (BIGAR) où nos théologiens font leurs études avec 500 autres étudiants.Puisque le séminaire ne peut plus accueillir davantage de théologiens faute de place (les séminaristes sont actuellement deux par chambre), la COVIAM a soumis au Conseil Général un plan pour la construction de 45 chambres supplémentaires, en annexe de l’actuel séminaire. Cela fera de la place pour 60 à 65 étudiants et chaque étudiant aura sa propre chambre. Les lieux communs de l’actuel bâtiment (réfectoire, chapelle, lieu de réunion, etc.) peuvent contenir le chiffre proposé de 60 à 65 étudiants. Quand ce projet aura été réalisé toutes les provinces d’Afrique y enverront leurs étudiants en théologie et ainsi, tous les étudiants africains seront formés au Séminaire d’Enugu au Nigeria. C’est un projet réaliste qui donnera un cachet international à la formation, encouragera la collaboration interprovinciale et resserrera le lien entre les Provinces.1.2 La Solidarité (suite) : Le P. Miles Heinen a présenté au Conseil Général un avant-projet à ce sujet. Il faut se rappeler que la Solidarité était le sujet du seul postulat approuvé par l’Assemblée Générale. L’objet de cette proposition est de doter la Congrégation d’une structure pour la solidarité entre les provinces afin de promouvoir la mission et la charité. Cet avant-projet sera envoyé à tous les provinciaux et à leur conseil ainsi qu’aux différentes conférences de visiteurs pour étude et discussion.Mission Internationale, mais nous avons à mettre en place une nouvelle stratégie pour actualiser les Statuts actuels, surtout en ce qui concerne le choix des candidats et leur préparation. On a remarqué que les Statuts et la Ratio sont des documents bien développés et qu’il y a souvent des difficultés à répondre à leurs exigences (cela arrive quand il y a urgence à remplacer les missionnaires ici ou là).           2. Autres initiativesCette commission est composée de trois membres : le P. Paul Golden (Western Province USA), le Diacre Roger Dubois qui collabore avec notre communauté de Montréal (Canada) et le Visiteur de la Province de France.
  2. Une commission a été formée en vue de fonder une nouvelle Association Vincentienne afin de prendre en charge les diacres qui voudraient faire partie de la Famille Vincentienne. Ici, nous ne partons pas de zéro. En 2003 les Provinces de France (Paris et Toulouse) avaient élaboré un document intitulé : Statuts de l’Association Vincentienne des Diacres. Ce document fut longtemps vécu ad experimentum. Nous voudrions reprendre cette initiative car nous sommes convaincus que la Congrégation est à même de fournir de l’aide à ces diacres qui voudraient approfondir leur vocation de serviteur.
  3. 1.4 Les Missionnaires en difficulté (suite) : Le Secrétaire Général a présenté au Conseil une proposition : celle d’impliquer tous les Visiteurs dans la confrontation et la résolution le plus rapidement possible, des différentes situations d’irrégularité existant dans presque toutes les provinces. Cette proposition est accompagnée d’un document pour guider les Visiteurs afin de faire face aux différentes situations ordinaires qui se présentent à eux.
  4. Voici quelques objectifs de ce plan : confier les missions à certaines provinces, préparer les futurs candidats, former des jeunes confrères en vue des missions internationales. La discussion aboutit à la conclusion de demander à la commission de développer l’avant-projet en insistant sur les points concrets discutés. Le but de cette décision est d’aider le Conseil dans sa prise de décision.
  5. 1.3 Missions (suite) : Au nom de la commission formée de lui-même, des PP. Zeracristos et Aaron, le P. Matthew Kallammakal a présenté un avant-projet pour les missions internationales. Nous n’avons pas affaire ici à un nouveau plan ou à un sujet différent des Statuts actuels de la
  6. À ce propos, les Visiteurs qui n’ont pas encore répondu à la lettre du Supérieur Général au sujet de la situation dans leurs provinces sont priés de le faire avant le prochain Tempo Forte où ce sujet sera plus profondément examiné.
  7. Cette expérience du Nigéria a été très intéressante pour une formation interprovinciale. Les étudiants y sont heureux et les études se déroulent dans une atmosphère positive et sérieuse. Les étudiants semblent vivre ensemble joyeusement et simplement (selon le témoignage des PP. Zeracristos et Javier qui viennent de visiter le séminaire).
  8. 1.1 La formation initiale (suite) : Le P. Javier Alvarez a présenté une proposition pour la formation dans les provinces africaines. Cette proposition a un double objectif : améliorer le processus de la formation initiale et initier un processus de formation pour une réalité interculturelle (c’est dans la ligne de la formation recommandée par l’Assemblée Générale 2016). Quant à la formation des formateurs, on a noté que, pendant les vingt dernières années, la COVIAM avait assuré un cours de formation de six semaines aux mois de juillet-Août (profitant du temps de vacances). Le Conseil Général propose que le SIEV collabore à cette formation si la COVIAM le désire. La COVIAM s’est déjà engagée à poursuivre ce programme de formation. Quant à la formation en Afrique, le Conseil Général a demandé que cette proposition soit étudiée et discutée par le Conseil de chaque Province et par les membres de la COVIAM lors de leur rencontre annuelle.

LES BUREAUX DEPENDANT DU SUPER GENERAL ET SON CONSEIL

 

Le Bureau de la Communication : Le P. Jorge Rodriguez (Directeur) présente au Conseil les progrès dans ce domaine. Le Bureau doit aller jusqu’à fournir une copie digitale en 12 langues de nos Constitutions, de nos Statuts et des Règles Communes. Le Bureau travaille en même temps à la promotion des vocations. Le P. Jorge propose que l’année 2018 ait pour thème ce sujet.

CIF : Le P. Adam Bandura, Assistant au CIF a présenté sa démission. Nous sommes actuellement en recherche d’un confrère qui possède bien la langue anglaise pour le remplacer.

SIEV : Les négociations entre le SIEV et l’Université Adamson pour qu’elle puisse décerner un Master en Études Vincentiennes, n’ont pas encore abouti. Une fois ces négociations achevées, il sera possible à tous les membres de la Congrégation de se spécialiser dans les Études Vincentiennes. Cette spécialisation on-line (selon différentes modalités) sera proposée à tous les membres intéressés, surtout les membres jeunes de la Congrégation. Les membres du SIEV se réuniront à la Curie Générale du 26 au 30 juin 2017, pour mettre au point ce programme, pour évaluer d’autres projets, et pour partager entre eux au sujet d’une bibliographie Vincentienne.

LES MISSIONS INTERNATIONALES

Bolivie : Il y a actuellement trois missions internationales dans ce pays : El Alto,

Cochabamba et Beni. Cette année marque le 25e. Anniversaire de la présence vincentienne à EL Alto, alors que la mission de Beni n’en est qu’à sa première étape. Les missionnaires à Beni sont : les PP. Julio César Villalobos (Province du Pérou) et Andreas Medi Wijaya (Province d’Indonésie). Ils sont très actifs, bien qu’ils travaillent dans une région éloignée et difficile d’accès. Pour se déplacer il est nécessaire de voyager en barque.

Les Iles Salomon : Une collaboration a commencé entre la Curie et les Provinces d’Indonésie et d’Océanie en vue de la prise en charge de cette mission par ces deux Provinces. En particulier, la Province d’Indonésie prendra en charge le séminaire diocésain avec quatre confrères. La Province d’Océanie se chargera de la formation Vincentienne des candidats pour le ministère paroissial, avec trois confrères. La Curie prendra en charge cette mission financièrement en versant une contribution annuelle de 65.000 $. Un contrat écrit détaillera les conditions de cette collaboration et un nouveau contrat avec l’évêque spécifiera l’engagement de chaque partie.

Angola : Deux missionnaires sont engagés dans cette mission. Cependant, le supérieur de la mission, le P. Marcos Gumeiro (Province de Curitiba) doit rentrer chez lui pour des raisons de santé. Nous espérons trouver des volontaires pour poursuivre cette mission.

Benin : Le 1er. Janvier 2018 la Province de Pologne prendra en charge cette mission. Nous sommes reconnaissants pour l’initiative de la Province de Pologne, c’est le fruit de la célébration du 400e. Anniversaire du début de notre charisme vincentien.

Punta Arénas : Le P. Angel Garrido, supérieur de cette mission, arrive à la fin de son mandat de trois ans et a l’intention de rentrer dans sa Province d’origine (Province Saint Vincent de Paul, Espagne). Nous recherchons deux confrères pour compléter l’équipe sur place.

Tefé : Le dimanche 11 Juin, Mgr Fernando Barbosa dos Santos CM présenta à ses fidèles les membres de l’équipe missionnaire. Ce sont les PP. Rogelio Toro Isaza (Province de Colombie), Paulo Eustaquio Venuto (Province de Rio) et Alexandre Fonseca de Paula (Province de Fortaleza). Cette mission est le fruit de la collaboration entre les Provinces du Brésil, du CLAPVI et de la Curie. Afin d’éviter les difficultés à l’avenir, il est nécessaire de spécifier les compétences de chaque partie. Le P. Javier Alvarez accompagnera les membres de cette mission.

Nous avons achevé cette partie de notre réunion en étudiant une demande de Mgr. George Desmond du diocèse de Zomba (Malawi) pour que la Congrégation, en harmonie avec sa vocation, assume du ministère dans son diocèse. Nous sommes toujours heureux de recevoir de telles demandes, car elles révèlent l’estime dont jouit la Congrégation. Malheureusement, nous sommes dans l’incapacité d’honorer cette demande à cause du manque de personnel. Cette demande a été transmise à la Province de l’Inde du Sud.

LES CONFERENCES DES VISITEURS

Le P. Matthew Kallammakal fait savoir que la réunion des Visiteurs d’Asie-Pacifique aura lieu au Vietnam du 17 au 24 février. La Commission pour le Charisme et la Culture (CCC) se réunira aussi en même temps et dans le même lieu. Les deux groupes collaborent et planifient ensemble les activités suivantes : un rassemblement des formateurs (juin 2017 dans la Province d’Indonésie), un séminaire Interne commun aux Philippines commençant en 2019, une rencontre régionale des confrères travaillant dans les missions populaires (2018), une session de formation pour les confrères ayant moins de cinq ans d’ordination.

Le P. Zeracristos fait savoir que la réunion annuelle de la COVIAM a eu lieu à Moundou (Tchad) du 1er. au 8 Mars 2017. Les membres se sont entendus sur les points suivants : poursuivre l’extension de l’expérience de formation interprovinciale à Enugu (Nigeria), tenir une rencontre annuelle de formation à Enugu du 1er. au 7 Août 2017. La COVIAM est prête à collaborer à la mission du Tchad et cette mission pourrait être confiée à la Province du Nigeria. Ceux qui étaient présents ont réfléchi sur les Lignes d’Action du Document Final de l’Assemblée Générale 2016.

J’ai participé à la réunion du CEVIM à Fatima (Portugal) du 24 au 27 avril 2017. Durant cette réunion, les Visiteurs ont discuté sur le fait d’avoir deux ou trois grands séminaires en Europe, tout en acceptant l’idée de recevoir des étudiants d’autres pays. Une commission fut formée pour étudier ce sujet. Il fut aussi discuté de lancer une mission commune dans la ville de Melilla. Les Visiteurs sont ouverts à un tel projet. Mais ils ont été incapables de trouver deux missionnaires nécessaires pour commencer ce projet.

Tomaž Mavrič, CM

Supérieur Général

Comments are closed.