topmenu

Visite canonique : les poignées de main en Papouasie Nouvelle Guinée

La poignée de main[1] continue à être populaire en Papouasie Nouvelle Guinée. Même les enfants encore au sein s’entraient à offrir leurs mains aux invités dans le geste d’accueil mélanésien. Mais les personnes de langue Aekyom de la zone occidentale de la Province répandent la coutume particulière la plus distinguée de poignée de main (‘pulim finga’) que ce soit entre eux ou avec de hôtes. Retournant à sa zone de mission le Visiteur de la Province d’Indonésie, le P. Manuel Edi Prasetyo, CM s’est rappelé avec bonheur de ce signe de bienvenue Aekyom unique lors de sa récente visite canonique à ses confrères missionnaires dans le Diocèse Daru-Kiunga.

Depuis 1996, ce diocèse a été le centre de l’attention missionnaire « ad gentes » pour les missionnaires vincentiens de la Province d’Indonésie. La visite a aussi été une mission retour chez soi pour le P. Edi, qui y a été curé de paroisse, Directeur Diocésain de la Pastorale, Vicaire Générale et promoteur du programme diocésain « la journée de la foi »

Chaque étape de la semaine de visite (1er au 7 juin) a été marquée par des poignées de mains, avec la présence de l’évêque reconnaissant Gilles Cote, SMM, d’enfants préscolaires engagés dans les communautés de crèches et de jeunes enfants des diverses communautés chrétiennes. Le tour de visites (et de poignées de mains) comprenait aussi les lieux où les confrères sont habituellement en ministère : la formation initiale des candidat pour prêtre diocésain (P. Yulianus Gunawan au Centre de Formation St. Jean Marie Vianney); ministère paroissial par l’animation de communautés (P. Edi Purwanto à la paroisse St. John à Matkomnai); minisètère paoissial proche de la frontière (P. Agustinus Sukaryono à la paroisse St Pierre à Bosset).

La dernière place n’a pas été visitée car trop éloignée, en temps et en distance. Les confrères ont fait ce qu’ils ont pu pour profiter de ces rares occasions de se retrouver (comme par exemple la visite canonique)…ils y ont vu l’occasion d’approfondir leur sens vincentien de vie de communauté et de mission. La récente visite canonique a aussi offert aux confrères dans la communauté de Daru-Kiunga d’accueillir leur Provincial (et leurs confrères) de la nouvelle maison érigée (une communauté locale) encore une bonne occasion de ces traditionnelles poignées de main. Durant ces moments nous avons aussi reçu le P. Jobo CM, de l’Institut Mélanésien.

traduction Bernard Massarini c.m.

[1]pasin bilong sekan’ dans le nouveau Pidgin Mélanésien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

No comments yet.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.